• Sports de combat

    Bienvenue, bienvenue, bienvenue. (Hommage à ceux qui on reconnu la référence à Hunger Games). Bref, vous avez sous les yeux la rubrique où je vus parle de tout les sport de combat que je connais. Comme d''habitude, j'espère que vous allez l'apprécier.

  • Salut salut tout le monde :). Je suis revenu de ma première semaine de vacances (je vais repartir après. Mais avant cela, je vus ai préparé un article sur un autre sport. Comme écrit dans le titre, ce sera la lutte!

    1-Qu'est ce que la lutte?

    La lutte est un sport de combat existant depuis des millénaires et comptant beaucoup de variétés dont deux principales : la lutte libre et la lutte gréco-romaine. C'est donc un combat opposant deux lutteurs sur un tapis, le but étant de gagner soit en faisant tomber son adversaire et le maintenir les deux épaules collées au sol, soit en marquant des points.

    La lutte

     

    2-Histoire de la lutte

    La lutte est pratiquée en Europe depuis l'Antiquité. Elle fut pratiquée à toute époque avec des règles différentes selon les régions. De nombreux maîtres de lutte ont écrit des traités sur leur arts, par exemple au Moyen Âge : Fiore dei Liberi (Italien), Pietro Monte (Italien), Ott le juif (Allemand), Fabian von Auerswald (Allemand), Sigmund Ringeck (Allemand).

    Puis au xviie siècle Nicolas Petter (1624 – 1672), un Allemand qui publie un traité en 1674 puis 1680.

    Au xviiie siècle Jean-George Pasche (Allemand), qui publie de nombreux ouvrages, dont un sur la lutte en 1657.

    Au xixe siècle, la lutte se développe encore davantage. De nombreux traités sont publiés comme ceux de Léon VillePaul Pons, et de François le Bordelais (pseudonyme de Paul Levacher). Des lutteurs inscrivent leurs noms dans l'histoire comme Joseph Arpin et les frères Marseille. Ils pratiquaient à l'époque la « lutte française » ancien nom de la lutte gréco-romaine. En Suisse on peut citer A. Birmann qui publie le Manuel de lutte libre en 1876.

     

    Au début du xxe siècle l'arrivée du ju-jitsu japonais bouleverse les pratiques, et de nouvelles méthodes, souvent orienté vers la défense personnelle, mélangeant ju-jitsu, lutte français et boxe française sont créés comme celles de Charles Péchard (Le jiu-jitsu pratique - 1906), de A. Buvat (Le memento de Jiu-Jitsu - 1906) ou d'Emile Maitrot (Les sports de défense - 1920).

    3-Les règles de base

    La lutte est un combat entre deux compétiteurs qui essayent de se mettre au sol mutuellement, mais ce n'est pas que ça. Il y d'autres règles plus complexes comme la limite des prises qui entraîne des pénalités où le joueur fautif se met à quatre pattes et doit pendant 10 secondes résister aux attaques adverses sans répliquer. Les coachs sont sur le bord du terrain et on 2 chances pour réclamer une faute non vue par les jury. 

    4-Un record

    Le plus long match de l'histoire de la lutte moderne eut lieu lors des Jeux olympiques d'été de 1912 de Stockholm : lors de la demi-finale des moins de 75 kg en gréco-romaine, l'Estonien Martin Klein et le Finlandais Alfred Asikainen luttèrent sous le soleil pendant 11 heures consécutives, faisant une brève pause toutes les 30 minutes. Klein remporta le match, mais ne put se présenter pour la finale prévue le lendemain. Les officiels se rendirent compte que des modifications de réglementation devaient être entreprises. Les limites de temps furent introduite pour la première fois lors des matchs de lutte des jeux olympiques de 1924. 


    5 commentaires
  • Bonjour tout le monde. Aujourd'hui je vous écris un nouvel article, cette fois ce sera sur un sport de combat, le deuxième avant le Judo. Avant de commencer je tient à préciser que j'essaye un maximum d'écrire des articles pour votre pur plaisir, depuis le 31 juillet il en sort donc un tout les jours. Sachez que pendant la période scolaire je vais reprendre le lycée et je ne pourrais donc lus avoir un tel rythme, j'essayerais de les préparer à partir d maintenant, comme ça vous en aurez peut-être un par semaine, bref commençons cet article. Aujourd'hui je vais vous parler d'un autre art-martial, il s'agit du karaté.

    Le karaté

    1-Qu'est ce que le karaté?

    Le karaté est un art-martial japonais dont les techniques visent à attaquer ou défendre avec les différentes parties du corps. 

    2-Histoire du Karaté

    En 480 ou 520, un moine nommé Bodhodarma quitta l’Inde pour s’installer dans le temple de Shaolin dans le Nord de la Chine. Ce monastère de la petite forêt (少林寺, shǎolín sì en Chinois) situé à une vingtaine de kilomètres au nord-ouest de Deng Feng, avait été créé au premier siècle de notre ère par un certain Batuo, nommé le « Premier Ancêtre » et consacré en 496 par l’Empereur Xiaowen (Chao Wen) des Wei du nord qui lui décerna le titre de « Premier Monastère sous le Ciel ». Il s’agissait donc d’un monastère déjà très connu avant l’arrivée de Bodhidarma.

    Durant neuf ans et devant un mur, Bodhidarma décida de se livrer à la méditation bouddhique. Cependant, au bout de trois ans de veille, le prince se laissa aller au sommeil et rêva des femmes qu'il avait jadis aimées. À son réveil, furieux de sa faiblesse, il s'arracha les paupières et les enterra. Quelque temps plus tard, il observa que les paupières avaient poussé, donnant naissance à un buisson qu'il n'avait jamais vu auparavant ; il en grignota les feuilles, et s'aperçut qu'elles avaient la propriété de tenir les yeux ouverts. Ses disciples chinois récoltèrent les graines ; ainsi commença la culture du thé. Cette découverte lui permit de prolonger sa méditation six longues années. Ce faisant il se mit à comprendre le langage des fourmis et découvrit la vérité.

    La tradition, toujours elle, affirme que ces bonzes, faméliques parce que mal nourris, ne pouvaient supporter l’immobilité que leur imposait la méditation.Il se souvint alors de diverses formes gymniques, plus ou moins guerrières, qu’il avait étudiées pendant son jeune âge sous la direction de son père. Ce dernier était, en effet, en plus de sa fonction de roi, un haut initié de la caste des Ksattriyâs et connaissait donc l’art du combat, proche de ce qui est, actuellement en Inde, le Kalaripayat. Il mit donc au point une méthode connue sous le nom évocateur de « Nettoyage des muscles et des tendons, purification de la moelle et des sinus »…, le « Yijing kingyi suijing », parfois écrit « I chin ching », méthode connue également sous les dénominations de Shi Ba Lo Han She (Shih Pa Lohan Sho), et de Ekkinkyo (Ekki Kin Kyo Jya) en Japonais.

    Cette méthode mi-gymnique, mi-martiale fit couler beaucoup d’encre puisque elle fut considérée par certains comme étant à l’origine même des diverses pratiques martiales réputées du monastère de la Petite Forêt... donc de la plupart des art martiaux chinois et, ce faisant des origines profondes des arts martiaux japonais (Bujutsu et Budo).

    L’enseignement de ces techniques a été et est toujours secret. Sa diffusion a été possible lors de l’invasion du temple Shaolin qui a forcé les moines à fuir dans toute la Chine et donc à diffuser ces techniques. De nos jours, beaucoup de styles se disent toujours d’inspiration de Shaolin.

    3-Les règles de base

     Il n'y a pas de règle précise au Karaté? C'est un combat sur un tatami, on gagne par point (gagnés en frappant l'adversaire) mais aussi par K.O, c'est-à-dire que l'on a fait s'évanouir l'adversaire.

    4-Les grades

    Les ceintures de karaté sont blanc, jaune, orange, vert, violet, bleu, marron, et noir. Les ceintures varient selon les styles de karaté.

    À l'origine, au Japon, les pratiquants portaient un kimono blanc, similaire à leur habit de travail, ainsi qu'une ceinture blanche pour fermer la veste. La ceinture blanche devenant marron puis noire au fur et à mesure de l'entraînement, la ceinture noire fut considérée comme l'ultime étape à atteindre.

    Le karaté


    13 commentaires
  • Salut à tous. Voici donc le premier article dédié à un sport de combat. Je vais vous parler du sport de combat qui est actuellement le plus populaire en France. Il s'agit bien sur du judo.

    1-Qu'est ce que le judo?

    Le judo est un art martial Japonais crée par Jigoro Kano en 1882. Il s'agit d'un sport où deux combattants s'affrontent à l'aide de différentes techniques de projection, combats et sol et clés de bras. On pratique le judo dans un dojo (une sorte de gymnase pour les arts-martiaux) et sur un tatami, tapi raide qui amorti les chutes. Les judokas portent un judogi une tenue en coton généralement appelée à tort kimono. Enfin le judo est un sport olympique qui demande une pratique intense et de l'implication au niveau du combat pour atteindre un niveau et un grade élevé. Y parait même qu'il y a un blogeur super sympa qui a fait un article dessus sarcastic

     

    2-Histoire du judo

    Le judo commence à être enseigné au Japon en 1882 au Kodokan, en France par maître Mikinosuke Kawaishi et maître Shozo AwazuMoshe Feldenkrais crée le Jujitsu-Club de France, puis la Fédération française de judo est fondée en 1946. C'est aussi à cette époque que se développera le côté sportif et qu'apparaitront les premières compétitions. Le nombre de pratiquants de par le monde s'accroît alors considérablement.

    3-Les règles de bases

    Le combat se déroule sur un tatami, dans un zone délimitée par un carré sur le tapis. Le but est de faire tomber l'adversaire sur le dos. En faisant ceci, nous marquons un "ippon", qui vaut 100 points et la victoire du combat chez les seniors. Si jamais l'adversaire ne tombe pas complètement sur le dos mais presque, alors on marque un waza-ari, qi vaut 10 points. Si on tombe sur le côté, 1 point. On gagne le combat en marquant un ippon ou plus de points que son adversaire au bout des 5 minutes réglementaires. On peut aussi faire abandonner l'ennemi grâce à une clé de bras. Si les deux opposant son à égalité de point au bout des 5 minutes, alors il y a une "prolongation" d'une minute. Si ils n'on toujours pas réussi à se départager, alors le jury décide du vainqueur en désignant le ombattant le plus dangereux où le plus offensif.

    4-Les grades

    Les grades sont attribués à un pratiquant et permettent d'évaluer son niveau technique, son efficacité en combat, son degré d'ancienneté ainsi que ses qualités morales, ce qui correspond au respect scrupuleux du code moral ainsi qu'un investissement suffisant dans la pratique. Sans un minimum de respect des règles exigées, aucun judoka ne peut prétendre à l'obtention d'un grade. 

    5-Les judokas Français.

    Le judo est la discipline la plus pratiquée en France, devant le karaté et l'aïkido. Il est le quatrième sport le plus pratiqué en France en 2012 avec plus de 600 000 licenciés et 5 547 clubs. Pour cause, le judo Français est très célèbre dans le monde. D'ailleurs, l'actuel judokas le plus fort au monde et pour moi comme beaucoup d'autres de l'hstoires est un français du nom de Teddy Riner.

     

    Cet Homme de 2,04 mètres pour 138 kg est aussi le judoka le plus titré de l'histoire. Il a en effet remporté 6 titres de champion du monde, et d'affilés, ce qui est exceptionnel. Il a en plus remporté une édition des jeux olympiques, 4 championnats d’Europe, une coupe du monde par équipe ainsi que d’innombrables grand tournois dans sa catégorie poids lourds. Comme judokas mythique, il y a aussi le si célèbre David douillet, encore un Français, qui était le meilleur avant l'arrivée de Teddy.

    Voili voila voilou!! C'est la fin de cet article. Si ils vous a plus et si vous vous aimez ce blog (soyez indulgents s'il vous plaît il n'est qu'a ses débuts) alors cela m'aiderai beaucoup que vous le conseilliez à votre entourage. En fin je vous invite à vous abonner au blog où bien à me suivre sur twitter @le_sport9. Sur ce je vous souhaite de bonnes vacances, Cius les gens!


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique